Sushis et poissons crus : risques de parasites ?

Sushis et poissons crus : risques de parasites ?

Il y a plusieurs raisons pratiques pour lesquelles les gens font cuire du poisson avant de le manger, plutôt que de simplement le servir cru. Néanmoins, certaines personnes préfèrent la texture et le goût du poisson cru. Il est particulièrement populaire au Japon dans le cadre de plats comme les sushis et les sashimis.

Les infections parasitaires chez l’homme sont un problème de santé majeur dans de nombreux pays tropicaux. Beaucoup d’entre eux sont transmis par de l’eau potable infectée ou des aliments mal cuits, y compris du poisson cru.

Quels sont les risques liés à la consommation du poisson cru ?

La consommation régulière de poisson cru augmente le risque d’infections parasitaires. De nombreux parasites transmis par les poissons peuvent vivre chez l’homme, bien que la plupart d’entre eux soient rares ou ne se trouvent que sous les tropiques.

Les principaux symptômes d’intoxication alimentaire comprennent des maux d’estomac, des nausées, des vomissements et de la diarrhée. Un parasite est une plante ou un animal qui se nourrit d’un autre organisme vivant, appelé hôte, sans offrir aucun avantage en retour.

Bien que certains parasites ne provoquent aucun symptôme aigu évident, beaucoup peuvent causer de graves dommages à long terme. Cependant, vous pouvez minimiser ce risque en achetant du poisson cru dans des restaurants ou des fournisseurs de confiance qui l’ont correctement manipulé et préparé.

Les infections parasitaires du poisson cru

Vous trouverez ci-dessous un aperçu de certaines des principales maladies parasitaires qui peuvent être transmises à l’homme après avoir mangé du poisson cru ou insuffisamment cuit.

Douve du foie

Les douves du foie sont une famille de vers plats parasites qui causent une maladie connue sous le nom d’opisthorchiase. Les infections sont les plus courantes dans les régions tropicales d’Asie, d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Europe de l’Est.

Les douves du foie adultes résident dans le foie des humains et autres mammifères infectés, où ils se nourrissent de sang. Ils peuvent provoquer une hypertrophie hépatique, une infection des voies biliaires, une inflammation de la vésicule biliaire, des calculs biliaires et un cancer du foie.

La principale cause de l’opisthorchiase semble être la consommation de poisson cru ou mal cuit. Les mains non lavées et les surfaces de préparation des aliments et les ustensiles de cuisine sales jouent également un rôle.

Ténias

Les ténias des poissons sont transmis aux personnes qui mangent des poissons d’eau douce crus ou insuffisamment cuits ou des poissons de mer qui transitent par les rivières d’eau douce. Cela inclut le saumon.

Ils sont considérés comme le plus grand parasite connu pouvant infecter les humains, atteignant une longueur allant jusqu’à 49 pieds. Les scientifiques estiment que jusqu’à 20 millions de personnes pourraient être infectés dans le monde.

Bien que les ténias du poisson ne provoquent souvent pas de symptômes, ils peuvent provoquer une maladie connue sous le nom de diphyllobothriase.

Vers ronds

Les vers ronds parasites peuvent provoquer une maladie appelée anisakiase. Ces vers vivent dans des poissons marins ou des poissons qui passent une partie de leur vie en mer, comme le saumon.

Les infections sont plus courantes dans les régions où le poisson est fréquemment consommé cru ou légèrement mariné ou salé, notamment en Scandinavie, au Japon, aux Pays-Bas et en Amérique du Sud.

Ils essaient de s’enfouir dans la paroi intestinale, où ils se retrouvent coincés et finissent par mourir. Cela peut provoquer une grave réaction immunitaire entraînant une inflammation, des douleurs à l’estomac et des vomissements.

 

Conclusion

Le poisson cru présente des risques à prendre au sérieux avant toute consommation. Le risque d’intoxication alimentaire lié à la consommation de poisson cru est généralement faible. Les personnes dont le système immunitaire est affaibli, comme les personnes âgées, les jeunes enfants et les patients infectés par le VIH, sont plus sensibles aux infections. Ces groupes à haut risque devraient éviter la viande et le poisson cru. De plus, il est souvent déconseillé aux femmes enceintes de manger du poisson cru en raison du risque d’infection à Listeria, qui peut entraîner la mort fœtale. Cet article n’a pas relevé tous les risques liés à la consommation du poisson cru. Le mal est plus profond bien que le poisson consommé cru aurait aussi des avantages.

 

Vous aimerez aussi