Combien de prises de sang quand on est enceinte ?

Combien de prises de sang quand on est enceinte ?

Si vous n’aimez pas les piqûres, il va falloir se munir de courage, car pendant la grossesse, une multitude d’examens sanguins doivent être faits. Voici les différentes prises de sang qui vous seront demandées !

Les prises de sang préconisées

Vous ne pourrez pas passer outre, même si vous avez peur. Découvrez à quelle sauce vous allez être mangée !

Le dosage de l’hormone HCG

Une fois que le test de grossesse est positif, la première chose à faire est d’effectuer une prise de sang pour doser l’Hormone Chorionique Gonadotrope ou HCG. Elle est secrétée par le placenta via la nidation de l’embryon en position dans l’utérus. C’est le moyen le plus fiable pour confirmer l’état de grossesse.

Groupes sanguins : rhésus positif ou négatif

Au début de la grossesse, une prise de sang est nécessaire pour notre groupe sanguin et notre rhésus. Le fait de connaître ces éléments permet de détecter une éventuelle incompatibilité sanguine entre la mère et le fœtus. Si la maman est de type rhésus négatif ou a été transfusée récemment, il faut passer par la recherche d’anticorps nocifs pour le fœtus ou agglutinines irrégulières. Quant au groupe sanguin, il est nécessaire dans le cas d’une hémorragie importante qui requiert une transfusion.

Le dépistage du diabète gestationnel

Si vous êtes sujet à développer un diabète gestationnel, il faut vous faire passer un examen. Vous devez alors ingérer une quantité de glucide (75g) en une fois et faire trois prises de sang. La première se fait à jeun, la seconde après la prise de sucre, et la dernière, 2 heures après la deuxième piqûre.

Le dépistage de la rubéole

La rubéole est une maladie bénigne qui peut être fatale pour le fœtus s’il est contracté pendant le premier trimestre de la grossesse. Pour savoir si vous en êtes protégée, une prise de sang doit se faire afin de mesurer le taux d’anticorps antirubéoleux présents. Même si le test est négatif, il doit être renouvelé tous les mois pour un suivi régulier. Le vaccin contre la rubéole se fait après la naissance, car elle est interdite en cours de grossesse.

Le dépistage de la toxoplasmose

Si vous êtes contaminée en début de grossesse, cette infection est susceptible de générer des lésions chez l’enfant au niveau de l’œil et de son cerveau. Dès que le verdict de la grossesse est tombé, le médecin conseille d’effectuer une sérologie de la toxoplasmose. Si le test s’avère positif, cela veut dire qu’on a été en contact avec la maladie, mais on est protégée. Une prise de sang doit intervenir chaque mois pour contrôler qu’on n’est pas atteint par la maladie.

Le dépistage du HIV

Ce test est facultatif mais est fortement conseillé. Si une femme porte le virus, elle a une chance sur 4 de le transmettre à son bébé. Si l’analyse est effectuée au cours de la grossesse, un traitement spécifique permet de limiter ce risque de transmission de 1 sur 100.

NFS ou Numération Formule Sanguine

Au 3e trimestre, la femme est souvent sujette à de l’anémie. C’est pourquoi la NFS est prescrite lors du 6e mois de grossesse. Selon les résultats obtenus, votre médecin vous prescrira un complément en fer.

Marqueurs sériques de la trisomie 21

La femme est libre d’accepter ou non de faire ce test qui a été mis en place en 2010. Mais dans tous les cas, ce dépistage ne peut se faire sans son consentement. Il s’effectue lors du premier trimestre.

Vous aimerez aussi