6L6zxzhy90ekYXUYRf4l

Matériel de secourisme : pourquoi en avoir ?

Dans la vie, 5000 personnes pourraient être sauvées si un individu sur dix maîtrisait les gestes de premiers secours. Mais il ne faudrait pas se limiter uniquement à la maîtrise des gestes. En effet, les chances de survie de la personne en urgence gagneraient sûrement en quelques chiffres si le premier secouriste était bien équipé.

Donc en plus de maîtriser les gestes qui sauvent, il est indispensable que chaque habitation, entreprise ou espace public, ait en sa possession du matériel de secourisme. Et à cet effet, les plus simples et les plus importants restent inéluctablement les plus prioritaires.

Il s’agit notamment d’un défibrillateur (interne ou externe), d’un collier cervical, d’une cardio pompe, d’une bouteille à oxygène, des immobilisateurs et bien d’autres. 

Pourquoi est-il important de connaître les différents types de matériel de secourisme et d’en posséder ?

Défini comme étant l’ensemble des premiers gestes de sauvetage accordés à une personne en situation de souffrance, le secourisme connaît une large diversité de matériels d’usage. Ces matériels sont regroupés en plusieurs catégories et jouent chacun un rôle bien précis. Sur ce site, vous pouvez trouver des trousses de secours qui répondront à vos besoins.

Les classes de matériels de secourisme correspondent bien évidemment chacune à un service spécifique de sauvetage. L’importance de bien les connaître est de pouvoir s’adapter facilement et efficacement à chaque type de situation. 

Autrement dit, cela permet de réagir intuitivement à une situation tout en sachant quels sont les équipements importants adaptés pour le cas qui se présente. Le temps est gagné, et la victime a plus de chance de s’en sortir.

Quels sont les différents types de matériels de secourisme à avoir ?

Les matériels de secourisme se distinguent selon les services administrés à une personne en premiers secours. En rappel, le secourisme ou encore secours d’urgence se distingue des soins médicaux d’urgence. 

Les soins médicaux d’urgence viennent accompagner les premiers gestes de secours. Il existe par ailleurs deux grands types de premiers secours à savoir, les premiers secours d’urgence et les premiers secours non urgents. 

Le premier type intervient dans les situations où l’intervention est impérative (blessure, blocage des voies respiratoires, accident). Le second s’applique dans les cas de gravité légère. Il s’agit notamment des petites astuces de santé pour premiers secours non urgents.

Ceci étant dit, vous pouvez distinguer : 

  • Le matériel pour services de réanimation (bouteille oxygène, cardio pompe)
  • Le matériel pour services de saignement (compresses, bandelettes, ciseaux, etc.)
  • Le matériel pour services de fractures (collier cervical, matelas coquilles, etc.)
  • Etc.

Les différentes obligations légales en matière de matériels de secourisme

La législation et la réglementation sur le matériel de secourisme diffèrent d’un pays à un autre. Nous allons nous attarder particulièrement sur la loi française.

Ainsi, depuis la date du 7 mars 2008, les employeurs sont interpellés à travers le décret du Code de travail n° 2008-24, à répondre aux besoins de sécurité et de santé de ses salariés. Ils doivent de ce fait organiser les soins d’urgence médicaux et de premiers secours au sein de son entreprise. 

L’article R4224 impose notamment plusieurs obligations concernant le volet matériel de secours et sécurité. Voici quelques reprises des points essentiels de cet article.

  • Tout espace de travail doit être équipé de matériel de premiers secours correspondant aux risques auxquels peuvent être exposés les employés
  • La trousse de secours doit contenir ou être près d’un lieu qui dispose de : des indications sur des numéros de secours, un bloc note.
  • L’emplacement de la trousse de secours doit être visible, connu et accessible de tous
  • Tout établissement rassemblant un grand nombre de personnes doit obligatoirement être adapté aux premiers secours. (art. R4214-23).

Conclusion 

Pour conclure, vous devez savoir qu’aucune loi ne dresse le contenu systématique d’un kit de secours. Elle doit juste être adaptée aux éventuels risques du milieu et être en bon état.

Vous aimerez aussi