L’ergonomie pour se sentir bien dans son corps

L’ergonomie pour se sentir bien dans son corps

Parler de l’ergonomie, c’est faire appel à une discipline hétéroclite. Elle mobilise des connaissances dans plusieurs domaines dans le but d’optimiser vos conditions de travail en entreprise ou à domicile. Ainsi, l’ergonomie fait en sorte d’éloigner vos problèmes de santé liés à un mauvais environnement de travail.

Qu’est-ce que l’ergonomie ?

L’ergonomie est une discipline qui étudie la compréhension de vos interactions avec les autres éléments d’un système. C’est aussi la branche qui étudie les théories, les données et la méthodologie qui contribuent à améliorer votre bien-être ainsi que les performances des systèmes qui vous entourent. Ainsi, les professionnels de l’ergonomie, les ergonomes, mettent en œuvre la planification, la conception, et l’appréciation des tâches, des emplois, des produits, des organisations, des environnements et des systèmes afin de les rendre compatibles avec vos besoins, vos aptitudes et vos limites.

Au fil du temps, deux courants d’ergonomie ont vu le jour :

  • Le facteur humain : aussi appelé ergonomie classique, ce courant se focalise sur l’ergonomie des composants humains. Cette approche recommande une démarche axée sur la recherche de résultats généraux et de normes (les postures, l’ambiance de travail…).
  • L’activité : ce courant se focalise sur l’analyse de l’activité, la compréhension des situations de travail en distinguant le travail prescrit du travail réel.

À quoi sert l’ergonomie ?

L’ergonomie vise à améliorer vos conditions de travail et votre utilisation des différents outils (appareils, machines, interface…). Par ailleurs, trois mots sont obligatoirement associés à cette spécialité : l’efficacité, la santé et la sécurité. De ce fait, l’ergonomie se base sur certaines sciences comme la médecine, la psychologie et la sociologie.

Le principal objet d’étude de l’ergonomie est l’activité de travail. Elle procède ainsi à une démarche scientifique pour analyser ces 3 dimensions classiques :

  • L’ergonomie physique (votre posture, vos troubles musculo-squelettiques…)
  • L’ergonomie organisationnelle (gestion des ressources humaines, évaluation des risques professionnels…)
  • L’ergonomie cognitive qui œuvre durant votre activité (votre mémoire, votre perception…)

L’ergonomie physique

L’ergonomie physique se penche sur la prévention des troubles musculaires et squelettiques, les conséquences de la posture assise, les impacts des mouvements répétitifs et tout autre processus physique mis en œuvre dans la réalisation de tâches. Par conséquent, l’ergonomie joue un rôle important pour préserver votre santé, votre bien-être et votre sécurité au travail. Ici, l’objectif est d’adapter votre outil de travail à votre physiologie et à votre morphologie.

L’ergonomie organisationnelle

L’ergonomie organisationnelle analyse les facteurs humains et managériaux, la conduite du travail et la gestion des risques dans les organisations. Elle se focalise sur le travail en équipe et la culture d’entreprise. L’idée est d’optimiser l’organisation de votre travail par rapport à vos collègues.

L’ergonomie cognitive

L’ergonomie cognitive ou ergonomie mentale, analysent vos processus et vos modèles mentaux : le raisonnement, la mémorisation ou encore la perception. Ces domaines d’études permettent de concevoir des interfaces adaptées pour votre utilisation.

Quels sont les objectifs de l’ergonomie ?

Cette technique a plusieurs avantages qui convergent tous vers un seul et unique objectif : améliorer votre bien-être au travail et ainsi, votre efficacité et votre productivité.

Ergonomie et santé au travail

Globalement, l’ergonomie se focalise surtout sur l’amélioration de vos conditions de travail. Mais cela mis à part, voici quelques-uns de ces principaux objectifs :

  • Établir une conformité entre la machine ou l’appareil que vous utilisez et votre activité globale, y compris si vous souffrez d’un handicap.
  • Résoudre les dysfonctionnements qui pourraient vous entraver dans l’exécution de votre tâche.
  • Comprendre votre situation de travail réelle pour pouvoir l’améliorer.
  • Agir pour adapter vos outils à la situation.
  • Répondre aux besoins de l’organisation dans laquelle vous évoluez.
  • Anticiper vos besoins et vos usages futurs par l’intermédiaire de l’ergonomie prospective.
  • En dépit des diverses méthodes existantes, l’ergonomie reste tourner l’observation et l’action. Son objectif est de diagnostiquer afin d’en tirer des préconisations.

De ce fait, les ergonomes interviennent dans un grand nombre de situations tel que :

  • Vous aider à la prévention des maladies professionnelles et de la pénibilité de votre travail.
  • Contribuer à l’amélioration de vos conditions de travail en tant que salarié d’entreprise.
  • Concevoir des logiciels, des applications et des outils numériques à cet effet.

Ergonomie et optimisation du poste de travail

Environ 15 % des salariés en entreprise souffrent de troubles musculo-squelettiques, de mal de dos, de tendinite et de problèmes vasculaires dans les jambes. Cela s’explique par une mauvaise gestion de l’ergonomie de leur poste de travail. Par conséquent, le travail de l’ergonome est de prendre plusieurs critères en compte pour aménager et améliorer votre poste de travail, à savoir :

  • Ses dimensions
  • Ses aires de mouvements et les distances de sécurité
  • Les positions forcées
  • Le soulèvement de charges
  • La vérification et l’entretien des installations
  • Les méthodes de travail
  • La formation
  • La qualité de l’environnement de travail température, humidité, niveau d’éclairage, l’hygiène, les bruits, les champs électromagnétiques…)

D’une manière générale, les ergonomes travaillent dans des cabinets de conseils et proposent leurs services auprès de l’entreprise qui vous emploie pour améliorer vos conditions de travail.

Ergonomie et optimisation des conditions de travail

En entreprise, tous les postes de travail doivent bénéficier d’optimisations ergonomiques :

  • Si vous évoluez dans un poste de travail industriel, il faut prévoir l’installation de mobilier ergonomique, de sièges ergonomiques, de tapis antifatigue, de caillebotis de sécurité ou de desserte d’atelier maniable et léger dans votre atelier de travail
  • Si vous évoluez dans un poste de bureau, vous pourrez être confronté à différents risques pour votre santé tels que des troubles de la vue, des problèmes de posture ou de soucis de sécurité de vos équipements. Si vous êtes un employé de bureau, les écrans seront toujours omniprésents dans votre travail. Par conséquent, ils seront à l’origine de plusieurs problèmes de santé si vous y êtes exposé plus de 4 h par jour. De ce fait, il est important de revoir la conception ergonomique de votre outil pour ne pas qu’elle ait des répercussions sur votre bien-être et votre santé.

Malgré quelques idées reçues, votre confort ergonomique ne se limite pas seulement à des aspects mécaniques. C’est une science qui étudie votre environnement, l’organisation de votre travail avec votre corps et votre esprit. Pour garantir votre confort au travail et améliorer votre productivité, il y a plusieurs paramètres à étudier et de nombreux principes à prendre en compte.

Pour des informations complémentaires sur l’ergonomie, le site spécialisé ergomag.fr vous prodigueras de nombreuses informations.

Vous aimerez aussi