4Ti803hQujCHLQ1pNYYs

Pourquoi faire recours à l’hypnose pour traiter les tocs 

Les Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) touchent de nombreuses personnes et peuvent devenir incontrôlables dans certains cas. Les rituels de rangement incontrôlable, la phobie des microbes ou le nettoyage intempestif peuvent rapidement rendre la vie insupportable. En dehors des traitements médicamenteux, l’hypnose est un excellent moyen pour en venir à bout. Voici quelques raisons pour lesquelles vous devez faire recours à l’hypnose pour éliminer les tocs.

Troubles obsessionnels compulsifs, de quoi s’agit-il ?

Les Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) sont caractérisés par la présence d’obsessions ou de compulsions entrainant un état dépressif ou anxieux. Vous devez savoir que ce ne sont pas des fatalités, car il existe des techniques d’hypnose pour traiter les tocs.

Les tocs se manifestent également par une souffrance importante ou une interférence significative avec les activités quotidiennes. Ils interfèrent véritablement dans la vie quotidienne du sujet, que cela soit dans la vie professionnelle, personnelle ou scolaire.

Causes, symptômes et définition des tocs par un hypnothérapeute

Tout débute par une anxiété qui va se cristalliser sur une obsession spécifique. Il peut s’agir par exemple de la peur des microbes. En effet, celle-ci est une pensée automatique, qui n’accorde aucun répit à l’esprit du sujet, et cela, même contre sa volonté.

Cette obsession est donc de nature consciente, mais involontaire. De plus, elle est réelle et a un sens, quoique particulièrement excessif. Il existe différentes sortes d’obsession :

  • Les germes ou les microbes ;
  • La crainte d’avoir des pensées odieuses et des actes de violence ;
  • La contamination ;
  • La peur du désordre ;
  • La peur ne pas être capable de se débarrasser des choses inutiles.

Comment se manifestent les tocs ? En premier lieu, le sujet va peu à peu mettre en place des comportements compulsifs afin d’éliminer son obsession. Ainsi, la compulsion naît d’une intention positive de diminuer le sentiment de détresse ou de le neutraliser.

Certains rituels vont ensuite apparaître en fonction du type d’obsession que la personne développe. Le sujet peut constamment vérifier, faire des calculs mentaux, acheter des produits, enchaîner des gestes étranges ou devenir anorexique.

Quels sont les bienfaits de l’hypnose dans le traitement des tocs ?

La pratique de l’hypnose a de nombreux avantages dans le traitement des tocs. En voici quelques-uns :

L’hypnose permet une grande relaxation physique et mentale entrainant ainsi une réduction des angoisses

En effet, une méta-analyse à révéler que 0,1 % à 2,3 % de la population adulte serait touchée par les tocs. Cette maladie touche tous les individus sans distinctions de races et de cultures. Elle est présente chez les hommes autant que chez les femmes. Les patients atteints souffrent constamment, car ils sont dérangés par des pensées intrusives et des ruminations.

Notons que les patients sont traités généralement grâce à une thérapie cognitivo comportementale ou des médicaments. En revanche, très peu de personnes savent que l’hypnose est une méthode efficace pouvant être utilisée seule ou en complément afin de soigner les tocs.

En effet, la grande relaxation physique et mentale induite par l’hypnose permet de réduire l’anxiété qui est la principale source des tocs. Par ailleurs, l’hypnothérapeute fait usage des suggestions afin de réduire et trouver la cause des angoisses à l’origine des troubles obsessionnels compulsifs. 

L’hypnose favorise la réduction du comportement d’excoriation chez le sujet

De nombreuses études ont démontré l’efficacité de l’hypnose dans le traitement du grattage compulsif, qui est également une forme de toc. En effet, il s’agit d’un trouble comportemental observé chez des individus souffrant de dermatillomanie.

Un chercheur a étudié en 1959, les effets de l’hypnose sur le comportement de grattage compulsif chez deux participants. Pour ce faire, il a placé les sujets sous hypnose. Il leur a ensuite demandé de se rappeler « cicatrice » à chaque fois que leur venait l’envie de s’arracher la peau. Le résultat a été phénoménal, car les deux participants ont pu supprimer ce comportement compulsif.

Comment se déroule une séance d’hypnose pour guérir les tocs ?

La séance débute avec une phase appelée « anamnèse » au cours de laquelle la personne raconte au thérapeute comment elle en est arrivée là. Ensuite, le thérapeute va questionner le sujet sur ce qu’il éprouve dans son esprit et les types de pensées qui lui surviennent. Voici les différentes questions qu’Axel Zouaoui hypnotiseur à Paris pose généralement à ses patients :

  • Que fait le sujet pour s’en sortir ?
  • Est-ce que cela fonctionne ?
  • Comment réagit son entourage ?
  • Quels sont les impacts de cette souffrance dans les différents domaines de la vie du sujet ?

Enfin, le thérapeute va proposer à la personne un plan d’action à suivre une fois les réponses à ces questions obtenues. Ce plan regroupe les techniques d’hypnose, les métaphores ainsi que les prescriptions de tâches qu’elle devra exécuter dans sa vie quotidienne. Tout cela a pour but de remettre en cause les anciens comportements du patient.

En résumé, pour en finir avec les tocs, il est possible d’associer l’hypnose aux traitements médicamenteux. Elle a déjà fait ses preuves et peut donc être utilisée « seule » dans un but curatif.

Vous aimerez aussi