H1k6rszea4glazxdz4wp

Que faire en cas d’hernie discale ?

Une hernie discale est une tumeur qui s’est formée au niveau des disques intervertébraux. Quand cela arrive, le sujet qui est concerné subit des douleurs au niveau du bas du dos, du coup, du bras et autres. Il requiert alors de trouver une solution assez vite pour éviter que les douleurs ne s’intensifient au fur et à mesure. Voici donc quelques conseils que vous pouvez pratiquer en cas de hernie discale.

Recourir à une chirurgie adaptée

À partir d’un certain niveau de douleurs, il devient nécessaire de recourir à une chirurgie pour venir à bout d’une hernie. Pour ce faire, vous aurez besoin de trouver le meilleur neurochirurgien hernie discale pour vous procurer les soins dont vous avez besoin. Ce dernier aura alors pour mission de procéder à l’amputation du disque intervertébral. Celui-ci peut être enlevé totalement ou juste partiellement en fonction des dégâts notés. 

A lire également : Quels sont les aliments à éviter en cas de hernie inguinale ?

Il s’agit là de la technique de la discectomie qui est la plus classique adoptée par la plupart des neurochirurgiens. Il existe toutefois d’autres techniques qui sont toutes aussi efficaces les unes que les autres pour venir à bout d’une hernie discale. Il faut rappeler que la chirurgie devient nécessaire quand le mal atteint un certain niveau et que les douleurs deviennent de plus en plus intenses. Appliquez-vous à trouver un bon chirurgien afin de pouvoir minimiser les différents risques liés à l’intervention.

Suivre un traitement médicamenteux

Le traitement médicamenteux devient nécessaire aux termes de l’intervention chirurgicale. Leur utilité est d’aider à la stabilisation de votre état de santé. Il est quand même récurrent que des médicaments soient prescrits dès que la hernie discale est déclarée sans que le sujet ait à prendre par l’étape de la chirurgie. 

A lire également : Comment soulager une hernie hiatale en médecine douce ?

Les médicaments prescrits servent alors à calmer la douleur afin de soulager le malade. Il peut s’agir de l’aspirine, du xylénol, de l’ibuprofène, etc. Les doses sont fonction de l’intensité des douleurs ressenties et de l’avancée de la hernie discale. Si vous cliquez ici, vous pourrez avoir de plus amples conseils et informations sur le traitement d’une hernie par un chirurgien avéré.

Reposer le dos

Il est très important de reposer le dos lorsqu’une hernie discale est déclarée. Le but est de permettre au disque de se soulager du mal avant de reprendre toute activité. Pour ce faire, vous feriez mieux de consulter un médecin expert pour avoir les bons conseils pour ce qui est du repos. Veillez à ne rester ni debout, ni assis sur une longue période. Il est préférable de vous coucher sur le côté ou sur le dos, mais sans oreillers sous la tête. Au bout d’un jour ou deux, vous serez un peu soulagé et habileté à reprendre vos activités.

A lire également : L’augmentation mammaire : pour faire la paix avec vous-même

La physiothérapie pour se réadapter

Quand votre hernie discale se développe et atteint un stade où il faille recourir à la chirurgie, vous devrez ensuite suivre une physiothérapie pour vous réadapter. Il faut préciser que vous ne ferez ceci qu’une fois les symptômes atténués. Des exercices de tout genre vous seront alors recommandés afin d’améliorer votre posture. Aux termes d’une pratique religieuse, votre musculature sera renforcée et vous pourrez retrouver toutes vos capacités physiques.