Iar2tsqz3qv7ncyxnlxc

Quels sont les premiers signes d’une intolérance au gluten ?

L’intolérance au gluten ou sensibilité au gluten présente des symptômes communs avec la maladie cœliaque. Bien que moins dangereuse que cette dernière, l’intolérance au gluten peut entraîner une gêne considérable. Les personnes concernées doivent alors changer leur mode de vie pour tenter de gérer les symptômes. L’intolérance au gluten est souvent confondue avec la maladie cœliaque mais il s’agit de deux affections distinctes. La maladie cœliaque est une maladie auto-immune grave, qui peut endommager le système digestif d’une personne.

L’intolérance au gluten à ne pas confondre avec l’allergie au blé

Il arrive aussi que les gens confondent l’intolérance au gluten avec une allergie au blé. Une allergie au blé peut être mortelle, car certains symptômes peuvent entraver la respiration ou provoquer une perte de conscience, ce qui n’est pas le cas de la maladie cœliaque ou de l’intolérance au gluten. Les symptômes de l’intolérance au gluten sont moins graves que ceux de la maladie cœliaque ou de l’allergie au blé, et les gens en savent beaucoup moins sur cette affection.

Les cinq symptômes d’une intolérance au gluten

Les symptômes d’une intolérance se manifestent peu après la consommation de gluten. La combinaison exacte des symptômes peut cependant varier. Les personnes qui signalent une intolérance au gluten notent les symptômes suivants comme étant parmi les plus fréquents lorsqu’elles incluent des aliments contenant du gluten dans leur régime alimentaire habituel.

La diarrhée et constipation

Les symptômes de l’intolérance au gluten peuvent comprendre la constipation, la fatigue, les maux de tête et les nausées. Les personnes qui signalent une intolérance au gluten disent que des cas réguliers de diarrhée et de constipation sont un symptôme courant. Il est normal d’avoir occasionnellement de tels problèmes digestifs mais les ressentir la plupart du temps peut indiquer un état sous-jacent.

Les ballonnements

Un autre symptôme très courant que les gens signalent dans les cas d’intolérance au gluten est le ballonnement. Il s’agit d’une sensation d’estomac plein, inconfortable et durable. Il est également fréquent de ressentir une accumulation de gaz. La suralimentation est la cause la plus fréquente de ballonnement mais elle peut avoir plusieurs causes. Chez les personnes souffrant d’une intolérance au gluten, la sensation de ballonnement peut se produire très régulièrement et n’est pas nécessairement liée à la quantité de nourriture qu’elles consomment.

Les douleurs abdominales

De même, plusieurs causes différentes peuvent entraîner des douleurs abdominales. Mais, là encore, les personnes qui déclarent souffrir d’une intolérance au gluten constatent souvent qu’elles éprouvent des douleurs abdominales fréquemment et sans autre raison évidente.

La fatigue

La fatigue est un autre symptôme que les gens peuvent avoir du mal à identifier, car elle peut avoir de nombreuses causes différentes, dont beaucoup ne sont pas liées à une quelconque condition médicale.

Les nausées

Les personnes souffrant d’une intolérance au gluten peuvent également avoir des nausées. Les nausées peuvent avoir de nombreuses causes mais si elles surviennent souvent après la consommation de gluten, elles peuvent être un signe d’intolérance. Il est également possible que d’autres symptômes apparaissent en cas d’intolérance au gluten, bien qu’ils soient moins fréquents. Si vous êtes sujets à un des symptômes énoncés ci-dessus, il est important de prendre rendez-vous ou de vous renseigner auprès d’un spécialiste. Par exemple, le docteur allergologue Daniel Morin saura vous renseigner au mieux. Si vous êtes dans le Val d’Oise, n’hésitez pas à vous informer sur son site internet cabinetallergologie-danielmorin.com

Vous aimerez aussi