Absence d’orgasme : les solutions

Absence d’orgasme : les solutions

Selon une enquête du CSF, environ 7,4 % des femmes ont des difficultés à ressentir l’orgasme. Pourtant, c’est le point culminant de la jouissance sexuelle. Il procure généralement une agréable sensation de bien-être et permet d’avoir une vie de couple épanouie. Son absence peut générer des troubles psychologiques, des complexes et un désintérêt profond pour l’acte sexuel. Voici quelques solutions pratiques et efficaces pour remédier au phénomène de l’anorgasmie.

La consultation avec une sexothérapeute

L’un des remèdes les plus efficaces pour lutter contre l’absence d’orgasme est de demander une prise en charge psychosexuelle. Cette démarche permet de se faire accompagner par des spécialistes des questions relatives à la santé sexuelle féminine.

Ce sont des professionnels du domaine qui vous garantissent la totale confidentialité des consultations. Leur intervention vous permet de mieux comprendre les causes de votre anorgasmie et de bénéficier de recommandations sur mesure. Vous pouvez par exemple solliciter les services de Mia.co pour obtenir un accompagnement personnalisé et un suivi intégral assuré par un sexothérapeute fiable. Généralement, la prise en charge psychosexuelle est un mélange de la psychothérapie et de la sexothérapie. Elle intègre plusieurs approches :

  • Une aide psychologique pour gérer les émotions
  • Un travail sur les sensations
  • Une thérapie psychologique
  • Une correction des comportements et mécanismes psychologiques…

Vous pouvez suivre les séances de thérapie en couple, ce qui est recommandé dans certains cas pour aider également votre partenaire sur qui votre absence d’orgasme a peut-être un impact psychologique. Les thérapies en couple permettent également aux partenaires de se soutenir l’un l’autre. Vous pouvez à tout moment exiger un accompagnement individuel par visioconférence, appel téléphonique ou messagerie sécurisée.

absence d'orgasme sexologue

Parler de son anorgasmie : sortir du silence

Parler de son anorgasmie est aussi l’une des voies les plus indiquées pour la vaincre. Vous devez apprendre à communiquer sur le sujet avec votre partenaire. Le dialogue sexuel est dans la plupart des cas un moyen que vous pouvez utiliser pour exprimer vos inquiétudes et vos attentes. N’hésitez pas alors à informer votre partenaire de vos fantasmes et de vos positions sexuelles préférées. C’est parfois ce détail qui vous empêche de ressentir un plaisir intense lors de vos ébats sexuels.

Se masturber à l’aide d’objets sexuels

Pour résoudre le problème de l’absence d’orgasme, vous pouvez aussi vous adonner à la masturbation avec des jouets érotiques qui pimentent vos moments coquins. C’est une technique fiable pour découvrir votre corps d’une nouvelle façon et ainsi augmenter votre plaisir.

Elle permet également de réduire l’anxiété liée à la sexualité et de favoriser le lâcher-prise lors des rapports sexuels. Vous pouvez utiliser les objets coquins, seul ou en couple. Pour augmenter la stimulation de vos zones érogènes, les appareils à privilégier sont les vibromasseurs (avec plusieurs modes de vibrations) et les stimulateurs de clitoris ainsi que de point G. Si vous n’êtes pas habituée aux jouets coquins, pour en faire une utilisation optimale, vous pouvez demander conseil par téléconsultation à une sexologue spécialiste de l’épanouissement sexuel.

L’hypnose, une solution qui peut être efficace

En dehors des solutions précédentes, vous pouvez utiliser l’hypnose pour traiter l’anorgasmie primaire et l’anorgasmie secondaire. L’anorgasmie primaire concerne les femmes qui n’ont jamais connu d’orgasme. Quant à l’anorgasmie secondaire, elle touche les femmes qui ont connu l’orgasme dans le passé et qui ont du mal à en avoir actuellement. Elle peut être causée par des expériences négatives du passé, la fatigue, la dépression, la peur de perdre le contrôle ou encore le manque de confiance… L’intervention de l’hypnotiseur vous permettra de reprendre le contrôle de vos sens et de vos sensations.

Ce sera aussi l’occasion d’apprendre des techniques d’autohypnose pour vous aider à vous relâcher et à mieux vivre vos relations intimes. Vous apprendrez à contrôler vos émotions négatives pour atteindre le paroxysme du plaisir sexuel.

S’informer sur l’anorgasmie

Pour mettre fin à l’absence d’orgasme, il faut sortir du silence et s’informer. Selon les spécialistes, lorsqu’on est bien renseigné, il est plus facile d’en venir à bout. Qu’est-ce que l’orgasme ? Comment le ressent-on pendant une relation sexuelle ? Quelles en sont les causes ? Avoir les réponses à ces questions peut vous aider par exemple à déculpabiliser et à ne pas vous dévaloriser. C’est aussi souvent un bon début pour trouver des pistes à explorer plus en profondeur ou à aborder avec votre sexologue.

En conclusion, mieux s’informer sur le sujet et consulter des spécialistes comme les sexothérapeutes est nécessaire pour guérir d’une absence chronique d’orgasme. En plus de nos suggestions, le yoga et le tantrisme peuvent être des solutions à découvrir avec votre partenaire.

Vous aimerez aussi